Search
الإثنين 20 نوفمبر 2017
  • :
  • :

Zoopolis met le projecteur sur la culture underground tunisienne

A tout juste 23 ans, Mehdi Kerrit a fondé Zoopolis, une agence d’événementielle culturelle basée à Tunis depuis un an. L’objectif est d’apporter un soutien aux initiatives culturelles en aidant les artistes, souvent isolés, à trouver des sponsors.Tout est parti d’une réflexion, à savoir l’absence d’une vie culturelle active à Tunis ainsi que la faiblesse de la médiatisation de la culture alternative, celle portée par les jeunes générations : « Les média traditionnelles sont dépassés, je n’arrive même plus à regarder la télé. Une fois, j’ai cherché un événement culturel, je n’ai rien trouvé sur le web ». L’idée est alors venue de créer une web tv autour de la création d’événements culturels, proposant des interviews d’artistes, des reportages sur les tendances, la découverte des coulisses.  C’est ainsi qu’est né Zoopolis.tv.

 Zoopolis propose d’accompagner les artistes pour développer leur communication audiovisuelle. Grandement influencé par la culture occidentale, « on mélange les styles avec une touche un peu pop. On s’inscrit dans une ligne artistique populaire avec notre propre marque de fabrique ».

 « Connecting people » !

« A Tunis, il n’existe pas d’espace de coworking où les artistes peuvent travailler ensemble, on essaie de connecter les personnes ».

Le concept Zoopolis s’appuie sur une communication originale en proposant par exemple des happenings sur des lieux plutôt insolites, dans les marchés, les cafés en faisant en mélangeant les styles musicaux. « En juin dernier à la Goulette, dans une poissonnerie, une violoncelliste jouait aux côtés d’un percussionniste venu avec son jembé »

Mehdi Kerrit est très déterminé, il sait précisément ce qu’il veut faire, se donnant les moyens pour y arriver. « Nous sommes cinq membres dans le noyau dur. Le but est de donner la chance aux gens de se faire connaître et de faire de la qualité ».

 

Le plus difficile dans son travail ? « Trouver les compétences, nous avons besoin de gens passionnés, lucides et pragmatiques. Côté financier il faut savoir être crédible dans l’organisation de festivals, avec les artistes et les sponsors. Tout est à faire, chaque initiative doit être parfaite. Jusqu’à présent, je n’ai pas connu d’échec, pour cela il faut avoir une culture entrepreneuriale et une hygiène de vie respectable ».

Selon Mehdi, les chaînes de télévision regardent encore d’un œil suspicieux cette culture dite alternative, portée par les jeunes tunisiens : « Les chaînes de télé ne veulent pas parler de nous ni travailler avec nous parce qu’on est la nouvelle génération. On aurait pu faire le choix d’être très médiatisés en travaillant avec des personnes connues mais on a préféré rester sur le terrain et faire de la qualité».

 

Un choix professionnel que l’on retrouve sur le site, par la pertinence des vidéos diffusées sur la plateforme, l’originalité des sujets et un style qui confirme la singularité du projet Zoopolis.tv.

Plus d’info: Zoopolis.TV

Rafika Bendermel




اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Le Tunisie Bondy Blog est un média en ligne qui a pour objectif de permettre aux jeunes de pouvoir s’exprimer, de raconter la vie quotidienne, loin de la stigmatisation et du sensationnalisme. De pouvoir aussi acquérir les bases d’un journalisme citoyen afin de se préparer, pour ceux qui le souhaitent, à devenir des journalistes professionnels. Notre équipe de journalistes effectue des reportages de terrain sur les réalités quotidiennes des habitants des régions intérieures de Tunisie.