Search
الإثنين 18 ديسمبر 2017
  • :
  • :

New Syrian Voices: plongée dans l’intimité d’une guerre

Syrian

Le web documentaire “News Syrians Voices” est une plongée directe dans le quotidien de quatre Syriens, qui ont choisi de prendre une caméra, s’improvisant journalistes, pour raconter ce que les médias ne voient pas. Une expérience unique dans le domaine du journalisme citoyen. Depuis octobre 2012, à travers des petites pastilles vidéo, Oussama, Majid, Amr et Joudi posent un regard sur leur pays. Des images de la guerre, tournée au plus près, à l’instar d’un feuilleton à épisodes réguliers, avec plus de 150 vidéos tournées à ce jour, diffusés sur une plateforme du site Arte, en partenariat avec Médiapart.

 

Amr, 27 ans, vit à Deraya. Dans ces entretiens, il décrit les pénuries dans sa ville assiégée depuis plusieurs mois, le manque de nourriture, les coupures d’électricité, des quartiers éventrés par les bombardements de l’armée régulière. « Ici, les Syriens font l’expérience de toutes sortes de mort » raconte Amr dans une vidéo où il filme Daraya sous la neige.

A plusieurs reprises, ces journalistes citoyens pointent le silence de la communauté internationale depuis le début du conflit, l’absence d’intervention pour stopper les massacres. « C’est comme si le monde entier nous disait : mourrez, ce n’est pas un problème »confie Oussama, militant politique membre d’un mouvement pacifique, il tente de faire bouger les choses de l’extérieur, à travers ses nombreux voyages.

Le bilan des victimes s’élève aujourd’hui à 215 000 Syriens depuis quatre ans. Au départ un soulèvement d’une partie de la population contre Bachar Al Assad, le conflit s’est vite transformé en triangulaire avec l’arrivée de djihadistes, puis a encore évolué avec l’intervention d’autres acteurs extérieurs au conflit qui ont pris place de façon durable.

Entre les bombardements de l’armée régulière, la barbarie très médiatisée de DAECH, les divisions de l’Armée Syrienne Libre, la lutte armée ressemble davantage à un nœud de vipère où il est difficile d’en comprendre les enjeux.

New Syrians Voices permet de replacer la voix des Syriens insurgés dans leur contexte. On comprend alors le sentiment d’abandon d’une partie de la population. Mais on peut également voir la vie qui continue. A l’exemple de Majid qui s’émerveille à l’arrivée du printemps, un mois plus tôt il se filmait dans une vidéo très dure où il nous apprenait le décès de son cousin, tué par DAECH chez lui. « Je n’ai que faire d’Al Zawahiri (chef d’Al Qaïda). Nous prêtons serment au peuple syrien » s’insurge Majid, embarqué dans une brigade locale de l’ASL qu’il filme régulièrement.

NSV c’est également des moments de détente, en dehors de la guerre. On peut voir la brigade de Majid qui s’essaie à la fabrication de roquette mais sans grand succès, ou encore les amis de Amr qui ont choisi de tourner un film de fiction sur leur quotidien (épisode « Où sont les actrices »).

Raconter, c’est bien cela qui transparait régulièrement dans les épisodes, qui ont « une valeur de document historique » indique Caroline Donati, réalisatrice, qui accompagne depuis Paris et Gaziantep en Turquie l’équipe de journalistes citoyens.

En effet, face à la surmédiatisation de Daech occupant les devants de la scène depuis bientôt deux ans, ce sont les Syriens qui passent au second plan. New Syrians Voices tranche avec l’information qui tourne en boucle dans les JT, posant un regard plus humain sur la Syrie, malgré la guerre.

A découvrir sur le site d’Arte: New Syrians Voices, Journaux intimes de la révolution.

 

Rafika BENDERMEL




اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Le Tunisie Bondy Blog est un média en ligne qui a pour objectif de permettre aux jeunes de pouvoir s’exprimer, de raconter la vie quotidienne, loin de la stigmatisation et du sensationnalisme. De pouvoir aussi acquérir les bases d’un journalisme citoyen afin de se préparer, pour ceux qui le souhaitent, à devenir des journalistes professionnels. Notre équipe de journalistes effectue des reportages de terrain sur les réalités quotidiennes des habitants des régions intérieures de Tunisie.