Search
الإثنين 18 ديسمبر 2017
  • :
  • :

Medina de Gafsa

La Medina de Gafsa est connue pour avoir abrité des minorités chrétiennes ou juives jusque tard au XXème siècle. Cette petite vieille ville, appelée el Hamma a aussi une histoire forte: des premiers habitants, présents autour de 8000 avant JC, la ville s’est vue occupée par les Phéniciens et les Romains qui y laissèrent des vestiges encore utilisés aujourd’hui. Ils avaient alors dévié les sources d’eau montagneuses pour alimenter deux bassins situés au centre de la médina. Les piscines romaines, après avoir été coupée dans les années 90, ont de nouveau été remplies à l’été 2014, pour le plus grand bonheur des habitants, dans une ville où les températures estivales approchent les 50 degrés (lien article).

Pendant l’Antiquité, la ville s’appelait alors Capsa. Elle fut conquise par les Byzantins au VIème siècle, avant l’arrivée des arabes. Fait rare, c’est une ville où les habitants ont très longtemps refusé de se convertir à l’Islam. Il paraîtrait qu’on y parlait latin jusqu’au XIIème siècle.

La découverte des gisement de phosphate (l’un des plus important du monde) a changé la ville est ses alentours (jusqu’alors composée d’agriculteurs et d’artisans). La région s’est développée, la ville s’est agrandie et d’autres sont sortie du désert (Metlaoui). Aujourd’hui, la Compagnie des Phosphates de Gafsa (CPG) représente le premier employeur du pays et environ 30% du PIB de la Tunisie.

La Médina a été préservée et abrite la Grande Mosquée de la ville, quelques millers d’habitants et de nombreux vestiges cachés (sous-sols et cours intérieures des maisons).

Medina de Gafsa

Le Tunisie Bondy Blog est un média en ligne qui a pour objectif de permettre aux jeunes de pouvoir s’exprimer, de raconter la vie quotidienne, loin de la stigmatisation et du sensationnalisme. De pouvoir aussi acquérir les bases d’un journalisme citoyen afin de se préparer, pour ceux qui le souhaitent, à devenir des journalistes professionnels. Notre équipe de journalistes effectue des reportages de terrain sur les réalités quotidiennes des habitants des régions intérieures de Tunisie.