Search
الأربعاء 20 سبتمبر 2017
  • :
  • :

Kasserine: les élections débutent, six partis dévoilent leurs candidats

Kasserine compte 69 listes aux élections, dont 6 coalitions, 31 indépendants et 32 partis. On note un discret démarrage de la campagne électorale, le 4 octobre. Pour le moment, seul six listes ont placé leurs affiches sur les murs dédiés à la campagne. Le parti Ennahdha a pris les devants en organisant en premier un meeting électoral, présentant ainsi ses candidats, dans la délégation de Foussana, région rurale de Kasserine.

En parallèle, le Front populaire, dans une conférence de presse a, quant à lui, proposé au public son programme autour des questions économiques, sociales et culturelles.

  

 «Nous avons recensé 7 dépassements, dont 6 affiches collées sans permission et un meeting politique organisé sans en informer l’Isie, indique Abdessmad Saidaoui, le chef du bureau régional de l’Isie à Kasserine. Nous avons pris les mesures nécessaires ».

 

La question de la sécurité reste au centre de l’élection dans une région où de nombreux actes de violence ont lieu depuis deux ans. Beaucoup redoutent une attaque qui porterait atteinte au processus. Bien qu’aucun civile n’ait été directement visé à Kasserine, le ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a multiplié les rencontres entre les différents services sécuritaires. Les agents de la Garde nationale effectuent désormais des patrouilles aux côtés de la police et de l’armée. Les 157 bureaux de vote répartis dans toute la région au sein des écoles primaires restent « la priorité » pour les services de sécurité.

 

Lire aussi: ” Kasserine: Elections sous haute tension, Ben Jeddou renforce les contrôles sécuritaires”. 

 

 

Hatem Salhi 

 

Photo: Kasserine en période électorale, Hatem Salhi / Tunisie Bondy Blog

 




اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Le Tunisie Bondy Blog est un média en ligne qui a pour objectif de permettre aux jeunes de pouvoir s’exprimer, de raconter la vie quotidienne, loin de la stigmatisation et du sensationnalisme. De pouvoir aussi acquérir les bases d’un journalisme citoyen afin de se préparer, pour ceux qui le souhaitent, à devenir des journalistes professionnels. Notre équipe de journalistes effectue des reportages de terrain sur les réalités quotidiennes des habitants des régions intérieures de Tunisie.