Search
الإثنين 18 ديسمبر 2017
  • :
  • :

De Kasserine à Gafsa, la Tunisie s’anime pour le “Hand Print Peace”, festival international pour la paix

12 000 m2. C’est la superficie que doivent atteindre collectivement tous les gouvernorats du pays en vue de former la plus grande toile possible, ornée de mains de toutes les couleurs, afin de relever le challenge du « Hand print peace ». Inauguré en Chine, le festival a pour but de réunir les citoyens autour d’actions ludiques en sensibilisant sur des actions de paix. Après le Liban et l’Arabie Saoudite, c’est au tour de la Tunisie de relever le défi.

A Kasserine, la compétition est prise très au sérieux. Depuis deux ans, la ville est le théâtre d’actions violentes. Régulièrement endeuillés, les Kasserinois font les frais du terrorisme et de l’insécurité. Afin de se réapproprier l’image de leur ville, ils participent activement à l’action ce jeudi 4 septembre.

Gafsa n’est pas en reste. La plus grande ville des régions intérieures a vu son centre-ville s’animer autour du « Hand print peace ». Des dizaines de personnes tentent de remplir de mains colorés une toile d’environ 500 m2. La finale du festival doit avoir lieu à Tunis, au sein du Stade olympique de Rades, en présence des militants et groupes engagés dans l’action. L’objectif étant donc de constituter la plus grande toile du monde, soit 12 000 m2, et par la même occasion de battre le record actuellement détenu par l’Arabe Saoudite qui est de 10 000 m2. 

Un reportage de Hatem Salhi, texte Faten Khlifa   




اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Le Tunisie Bondy Blog est un média en ligne qui a pour objectif de permettre aux jeunes de pouvoir s’exprimer, de raconter la vie quotidienne, loin de la stigmatisation et du sensationnalisme. De pouvoir aussi acquérir les bases d’un journalisme citoyen afin de se préparer, pour ceux qui le souhaitent, à devenir des journalistes professionnels. Notre équipe de journalistes effectue des reportages de terrain sur les réalités quotidiennes des habitants des régions intérieures de Tunisie.